TUTTI    FRUTTI - CRÉATION   2020

Nous ne sommes pas dans une démarche conceptuelle, pourtant il y a des sujets qui nous tiennent à cœur. Notre processus de création est caractérisé par la spontanéité qui règne aux côtés de l’auto-dérision.

Nous nous autorisons à lâcher la bouffonnerie propre à chacun d’entre nous, pour ensuite nous placer au centre des contradictions de notre société.

Tutti Frutti s’agit tout simplement de fêter la joie de vivre dans ce monde si absurde et violent.

 

La dramaturgie se base dans la dispute permanente pour le pouvoir, dans cette quête, les artistes incorporent des nombreux personnages et états. Les conflits qui en découlent régalent les spectateurs, ayant pour résultat des situations de forte intensité avec un humour libérateur. Le jonglage, la manipulation d’objets, le jeu d’acteur, la musique, la danse et l’acrobatie sont des outils d’expression communs à tous les quatre. Tutti Frutti est un mélange tonique et tourbillonnant de quatre circassiens aux supers capacités, imaginatifs et percutants.
 

Il y aura de la manipulation de fruits, pourtant le titre fait aussi référence au mélange de styles, personnages et aux écritures éclectiques.

Nous accompagnerons des bourgeois dans un château, nous serons émus par des sports extrêmes, des scènes d’amour, la mère Thérèse de Calcutta et ses côtés obscurs, une armée de bananes, ou bien tout simplement quatre énergumènes qui jouent avec des objets en plastique.

Oui, il y aura de la jonglerie et aussi de l’acrobatie, du hip-hop, des cascades, de la magie, du cinéma, des arts visuels, du kung fu, de l’hypnotisme, de l’escalade, du dressage de vélo, de la capoeira, de la cumbia, du graffiti et de l’homéopathie.

Tutti Frutti sera un mélange de surprises, d’émotions, de risques et de poésie extrême. Un questionnement de nos relations dans toute leur absurdité et leur propension à la violence.

La poésie extrême, c’est se régaler avec l’envol d’un foulard qui est maintenu en l’air par le pot d’échappement d’une tronçonneuse.

De et avec: Lucas Castelo Branco, Andres Torres Diaz, Johannes Bauhofer et Juan Duarte Mateos

Accompagnement: Studio de Toulouse - PACT (Pépinière des Arts du Cirque Toulousaine), dispositif mutualisé Lido - Grainerie

Régard Exterieur: Marie Céline Daubagna.

Coproductions: CLAPS Spetaccolo dal Vivo (IT), Teatro Comunula Città di Vicenza (IT) et Dynamo Workspace (DK)

Soutiens: Centre des Arts du Cirque Le Lido, La Grainerie, Espace Catastrophe, Maison des Jonglages, Association Sarabanda, École de Cirque Piste d'Azur, Centre Culturel Théâtre des Mazades, Théâtre Marcel Pagnol, Villeneuve Tolosane, Playjuggling, Association La Virgule, Théâtre du Grand Rond, MJC de Montastruc et La Verrerie d'Alès Pole National Cirque Occitanie.

Dossier de création à la demande.

© Cie. LPM